Negotiations Update

Dear colleagues,

We have been asked by FNEEQ to share with you the message below (JACFA translation and original in French follows). The government’s offer is for a three year contract under the same terms with a salary increase tied to inflation.

Since yesterday, the media has been reporting on developments with regards to public sector negotiations in the context of managing the COVID-19 crisis. As you may have heard, the government has stated its wish to move past negotiations by coming to an agreement with the organizations representing the health sector. Some of these organizations (APTS and FIIQ) have expressed their interest in proceeding rapidly to negotiate.

In this context, our FNEEQ representatives and those of the other CSN federations representing public sector workers, working together in the CSN’s Public and Parapublic Sector Coordination Committee (CCSPP), met this week and arrived at a consensus to present a counterproposal to the government. Given the current health emergency and the social distancing measures that make negotiations and consultation with union members difficult or impossible, the CCSPP decided to make a counteroffer to the government to SUSPEND negotiations for 18 months. This period could be reduced if the unions and the government agree. This offer to suspend is accompanied by a proposal to adjust salaries in 2020 and 2021, as well as other matters related to the COVID-19 crisis.

Please note that this is not an official or final position of the CSN. It is in discussions with the other two major union central organizations (the FTQ and the CSQ) and the details of this proposal may evolve after these exchanges.

We will keep you informed of developments.

——————————————————————–

Texte original

Les médias font état depuis hier de développements sur le plan de la négociation nationale dans le cadre de la gestion de crise de la COVID-19. Comme vous en avez peut-être pris connaissance, le gouvernement a exprimé le souhait de mettre derrière lui les négociations en réglant avec les organisations syndicales représentant le secteur de la santé. Certaines de ces organisations (APTS et FIQ) ont fait part de leur intérêt à procéder rapidement à des négociations.

Dans ce contexte, nos représentantes et nos représentants de la FNEEQ et celles et ceux des autres fédérations de la CSN concernées par la négociation nationale (formant le Comité de coordination des secteurs public et parapublic de la CSN – CCSPP) se sont réunis cette semaine et sont arrivés à un consensus pour présenter une contre-proposition au gouvernement. Compte tenu de l’état actuel d’urgence sanitaire et des mesures de distanciation sociale qui rendent difficiles, voire impossibles, la négociation et la consultation des membres, le CCSPP est donc arrivé au consensus de procéder à une contre-offre au gouvernement pour SUSPENDRE les négociations pour une durée de 18 mois. Cette durée pourrait être revue à la baisse si les parties syndicale et patronale en convenaient. Cette offre de suspension s’accompagnera d’une proposition d’ajustements salariaux pour les années 2020 et 2021 et d’autres modalités en lien avec la crise de la COVID-19.

Notez qu’il ne s’agit pas là d’un libellé officiel ou final de la position de la CSN. Nous sommes en discussion avec les autres centrales syndicales (FTQ et CSQ) et les détails de cette proposition pourraient être appelés à évoluer à la suite de ces échanges.

Nous vous tiendrons au courant rapidement des développements de la situation.